Israël prêt à une possible incursion terrestre du Hezbollah

“C’est une question de temps avant qu’ait lieu un conflit, sous une forme ou sous une autre”, estime un porte-parole de Tsahal.
Tsahal a adapté son dispositif de défense face au risque d’une large incursion terrestre du Hezbollah, même si le danger d’une nouvelle guerre avec le mouvement chiite libanais ne paraît pas imminent, indique un responsable militaire cité dans la presse israélienne lundi.
Une nouvelle guerre, après celle livrée à l’été 2006, verrait le Hezbollah déclencher un barrage intense de roquettes sur Israël. Fort de l’expérience acquise pendant la guerre civile en Syrie, le Hezbollah enverrait simultanément des dizaines, voire des centaines de combattants en Israël s’emparer d’un morceau de Galilée, le nord d’Israël, a dit ce responsable à plusieurs médias locaux.
Les forces israéliennes reprendraient vite le terrain perdu, mais le Hezbollah pourrait symboliquement proclamer un succès important, a-t-il encore dit sous le couvert de l’anonymat. Israël aurait aussi la possibilité de procéder à une offensive terrestre préventive pour empêcher une incursion, a-t-il dit, ajoutant que le conflit pourrait durer quatre mois.
L’implication du Hezbollah dans la guerre civile syrienne lui a permis de renforcer ses capacités d’action, Israël en retour a procédé à des “changements considérables” dans ses dispositifs de défense à la frontière, a-t-il dit. Une telle guerre serait sanglante et causerait des dégâts énormes au Liban, a-t-il mis en garde.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
439 6 Sep 15, 2014

1 comment

  1. Pingback: ISRANEWS du 16 septembre 2014 | The informant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.