Stephen Harper demeurera un allié indéfectible d’Israël

Ottawa ne doit plus se contenter de mener une politique étrangère basée sur la « bonne entente ». Le gouvernement Harper continuera ainsi à défendre l’intégrité territoriale de l’Ukraine, à participer aux efforts d’éradication de l’État islamique et à soutenir Israël contre vents et marées.
Le premier ministre Stephen Harper a donné le coup d’envoi à la session parlementaire, lundi, en livrant un discours à forte saveur préélectorale axé sur ses thèmes de prédilection — l’économie, la loi et l’ordre — mais également sur les enjeux géopolitiques.
« Les Canadiens ont voulu que nous poursuivions une politique étrangère basée sur la protection de nos intérêts et une projection de nos valeurs — et non pas, comme nos critiques le font valoir depuis longtemps, de simplement suivre pour bien s’entendre », a exposé M. Harper pendant son allocution au Centre des congrès d’Ottawa, à un jet de pierre du parlement.
Le gouvernement conservateur ne reconnaîtra ainsi « jamais l’occupation illégale de la Crimée, ni l’annexion de toute autre partie du territoire souverain de l’Ukraine », continuera à combattre la menace que représente l’État islamique et demeurera, contre vents et marées, un allié indéfectible de Israël.

Lire l’article complet sur Le Devoir

Share This
589 4 Sep 15, 2014

1 comment

  1. Pingback: ISRANEWS du 16 septembre 2014 | The informant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.