Arab Bank accusée de financer le terrorisme: début des délibérations vendredi

Un jury new-yorkais commencera vendredi à délibérer sur la culpabilité de la banque Arab Bank accusée d’avoir financé des attentats islamistes et transféré des millions de dollars au Hamas durant la deuxième Intifada.
La prestigieuse banque multinationale basée en Jordanie comparaît depuis mi-août devant la cour fédérale de Brooklyn à New York, à la suite d’une plainte déposée par quelque 300 Américains, victimes ou ayants-droit de victimes d’une vingtaine d’attentats terroristes entre 2001 et 2004 en Israël, Gaza et en Judée et Samarie. Selon l’un de leurs avocats, les plaignants réclament un milliard de dollars en réparation.
La banque est accusée d’avoir versé 5.300 dollars aux familles d’auteurs d’attentats suicides pour le compte de l’organisation non-gouvernementale Saudi Committee.
Arab Bank ne nie pas avoir transféré de l’argent à des Palestiniens à la demande de Saudi Committee, qui a des comptes chez elle. Mais elle objecte que les bénéficiaires ne figuraient sur aucune liste terroriste.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
589 6 Sep 19, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.