Manuel Valls s’emploie à rassurer une communauté juive inquiète

Le Premier ministre, Manuel Valls, s’est employé jeudi soir à rassurer une communauté juive de France inquiète, devant laquelle il s’est engagé à remettre à plat le plan national d’action contre le racisme et l’antisémitisme, “pas à la hauteur des enjeux”.
Le chef du gouvernement s’exprimait, en présence du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, à la synagogue de la Victoire à Paris devant des membres de la première communauté juive d’Europe (500.000 à 600.000 membres), à laquelle il a présenté ses voeux, à moins d’une semaine du Nouvel an juif, Rosh Hashana.
C’est la première fois qu’un Premier ministre était en déplacement à la Victoire, la plus importante synagogue d’Europe par son activité, depuis François Fillon en 2008. Sa venue était très attendue alors que les actes antisémites ont progressé de 91% sur un an, notamment près de synagogues ou de commerces juifs lors d’un été particulièrement agité, en écho au conflit israélo-palestinien.
En outre, environ 1% des Juifs français, soit quelque 5.500 personnes, pourraient avoir fait leur “aliyah” (la “montée” vers Israël) en 2014, faisant de la France pour la première fois le premier pays d’émigration juive, sur fond de montée de l’antisémitisme et de morosité économique en Europe.

Lire l’article complet sur lcp.fr

Share This
482 6 Sep 19, 2014

1 comment

  1. Pingback: ISRANEWS du 19 septembre 2014 | The informant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.