A.P: Lutte d’influence entre Arekat et Shaat

Le quotidien égyptien « Al-Ahram » fait état d’une guerre sourde et sans concession que se livrent les terroristes Saeb Arekat et Nabil Shaat pour occuper le poste de « chef de l’équipe de négociateurs » avec Israël. Cette fonction est d’autant plus importante qu’Abou Mazen a annoncé qu’il ne se rendrait pas à la prochaine rencontre de Sharm El-Sheikh, sans que l’on sache d’ailleurs si c’est vrai ou s’il s’agit d’un nouveau subterfuge du chef terroriste pour arracher encore des concessions d’Israël sur l’ordre du jour de cette rencontre ou sur la question de la fin du gel. Arekat tout comme Shaat sont membres du « Comité Central » du Fatah et on tous les deux une longue expérience en matière de négociations avec les Israéliens ou avec les Américains. Nabil Shaat a cependant « un léger avantage » du fait qu’il a également dirigé l’an passé l’équipe de négociateurs du Fatah face au Hamas lors des « pourparlers de la réconciliation historique inter-palestinienne » !!! Cette lutte d’influence entre les deux terroristes est apparue au grand jour lors de leurs déclarations séparées et divergentes sur le prochain sommet de Sharm El-Sheikh. Nabil Shaat avait annoncé « qu’il organiserait une réunion secrète entre de préparation à cette rencontre », alors que de son côté, Saeb Arekat avait catégoriquement démenti la tenue d’une telle réunion. Shaat avait ensuite insisté sur ce point, indiquant « que les pourparlers incluraient aussi des discussions à huis-clos, Arekat tentant alors de lui barrer la route, rappelant « que c’est Abou Mazen qui dirigerait la délégation palestinienne ». Ce qui semble apparemment ne plus être certain à l’heure actuelle ! Cette lutte contient aussi un aspect particulier : Shaat est originaire de Gaza, et ses partisans estiment qu’il serait plus apte à « rapprocher les vues du Fatah et du Hamas », alors qu’Arekat, originaire de Judée-Samarie, semble moins concerné par la question. Ses partisans avancent aussi le fait « qu’il a une plus grande expérience politique qu’Arkekat, ayant eu des responsabilités déjà sous le règne de Yasser Arafat ». Mais de leur côté, les partisans de Saeb Arekat rappellent « que c’est lui qui dirige depuis de longues années le département « négociations avec Israël ’ au sein de l’Autorité Palestinienne ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
220 0 Uncategorized

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.