Victor Perez – Lobby juif vs. Lobby musulman

S’il y a un sujet qui revient, régulièrement, sur la table de discussions comme un thème systématiquement condamnable, c’est bien celui concernant le Lobby juif. A lire de près toutes ces critiques, il s’agit d’un ‘’monstre’’ froid, calculateur n’hésitant pas à employer les moyens les plus vils afin d’assouvir ses besoins, ou atteindre ses objectifs.

Cela, évidemment, dans le seul intérêt du peuple juif.

A entendre ses procureurs, qui s’emplissent la bouche de ces dénonciations, ce groupe de pression aurait un tel ascendant international qu’il soumettrait, à sa guise, la puissance de feu américaine ainsi que celle de l’argent.

Mais qu’en est-il sérieusement ? A analyser la réalité, ce lobby juif fait penser au dernier village gaulois résistant contre l’empire romain, à savoir le lobby musulman.

Ainsi, par la pression de ce dernier, il est commun d’affirmer, par exemple, que l’Irak fut envahi en 2003 sur ordre des Juifs pour la sauvegarde d’Israël. Que les Tours jumelles furent détruites par le Mossad. Ou encore que les « terroristes » sont des ‘’résistants’’, ‘’activistes’’ ou ‘’militants’’ et leurs victimes des « colons » qu’ils soient bébés ou vieillards. En revanche, le terroriste abattu par l’armée de défense israélienne est comptabilisé comme civil ‘’palestinien’’.

Plus généralement, cette pression continue conduit à considérer le conflit proche-oriental sous l’optique d’un conflit colonisateur et non pas existentiel pour le seul refuge juif de la planète. Le Conseil des Droits de l’Homme n’est plus celui des droits de l’homme juif. L’Assemblée générale de l’Onu n’est plus qu’un bloc de nations alignant les résolutions invariablement anti-israéliennes « pour une paix juste et durable » au Proche-Orient. Et l’UE n’est plus qu’une caisse de résonnance des dénonciations du Lobby juif, telle celle du commissaire européen Karel De Gucht que le président de la Commission européenne José Manuel Barroso ne sanctionnera pas.

Sans lister exhaustivement les méfaits du lobby musulman, fidèle agent d’une civilisation moyenâgeuse, on peut alléguer que l’attitude du monde occidental colle parfaitement au désidérata de la communauté musulmane. A tel point que cette dernière n’a plus à intervenir. La ligne irrationnelle antisioniste est devenue LA ligne politique du monde occidental à laquelle, par ailleurs, tous les antisémites adhérent.

Tel qu’ils le firent avec le régime nazi.

Une voie, soutenue par les partis bruns-verts-rouges, qui façonne et gouverne les peuples et les conditionne à voir en Israël une ‘’menace’’ pour la paix mondiale, un état ‘’d’apartheid’’, un état ‘’colonisateur’’ et ‘’massacrant’’ sans pitié les autochtones. Ligne hostile aux Juifs qui n’interpelle cependant pas encore les véritables démocrates, toutefois lobotomisés par la propagande du Lobby musulman !

Le Lobby juif, quant à lui, face à une telle adversité ne peut être comparé qu’au lutteur gaulois du fond de son village breton. Un groupe d’hommes adhérant aux valeurs du Judaïsme ayant façonné la civilisation occidentale, les valeurs universelles et les droits de l’homme quel qu’il soit. Une lumière que d’aucuns aimeraient voir s éteindre mais qui continuera de briller grâce à sa potion magique, sa foi bimillénaire en sa victoire finale. Une conviction avivée par le souvenir des souffrances passées et le succès actuel de l’état d’Israël dans des domaines variés et bénéficiant à la planète dans sa totalité.

A la lueur de cette analyse, on ne peut souhaiter autre que ce Lobby ait pour tâche principale d’être un guide et un garde en ces moments où la haine domine la raison et où l’Islam se veut conquérant par la violence des mots ou celles des armes.

Lire l’article complet sur victor-perez.blogspot.com

Share This
607 0 Sep 12, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.