Nouvelles frappes près de Kobané, les Kurdes résistent encore

De nouvelles frappes pour tenter de repousser les jihadistes. Alors que Kobané, située près de la frontière turque, risque de tomber aux mains des terroristes du Daech (autre nom du groupe Etat islamiste, EI), une journaliste de l’Agence France Presse a constaté ce mercredi matin que la coalition a procédé à une nouvelle frappe aérienne.
Immédiatement après cette attaque, une épaisse fumée noire s’est élevée au-dessus d’une colline située à l’est de la ville, troisième plus importante cité kurde de Syrie, dont la prise assurerait au Daech la mainmise sur une large partie du nord du pays.
Mardi déjà, les avions de la coalition avaient bombardé à plusieurs reprises les positions tenues par les jihadistes autour et à l’intérieur de la ville dans laquelle ils sont entrés il y a deux jours, trois semaines après le début de leur offensive. Les unités du peuple kudes (YPG) tentent vaille que vaille de défendre la ville rue par rue, bien qu’elles soient moins nombreuses et moins bien armées. A en croire certains observateurs, les raids aériens permettent aux YPG de «repousser les forces de l’EI.»

Lire l’article complet sur Le Parisien

Share This
369 8 Oct 8, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.