Syrie: le piège de la zone tampon

Toujours en pointe sur le conflit syrien, François Hollande soutient « l’idée avancée par le président Erdogan de créer une zone tampon entre la Syrie et la Turquie pour accueillir et protéger les personnes déplacées » a indiqué, mercredi 8 octobre, un communiqué de l’Élysée, à l’issue d’un entretien téléphonique du président avec son homologue M.Erdogan.
De leur côté, les États-Unis et le Royaume-Uni sont dit prêts à « examiner » l’idée.
Le soutien de Paris, Washington et Londres à la proposition turque soulève un certain nombre de questions.
Une proposition de l’armée turque
– Pour Ankara, la création d »une « zone tampon » en territoire syrien vise, – sous couvert de protection des personnes déplacées-, à préserver les intérêts turcs soucieux d’éviter la création en Syrie d’une zone autonome kurde syrienne à sa frontière. Qui plus est, cette proposition a été adoptée par le président Erdogan sous la pression de l’armée turque.
Dans un article publié sur le site de Foreign Affairs, Halil Karaveli, spécialiste de la Turquie, explique qu’avant le vote par le parlement turc, le 2 octobre dernier, d’une motion autorisant l’armée turque à intervenir « si nécessaire » en Syrie et en Irak pour lutter contre « les groupes terroristes », Necdet Özel, le chef d’état-major des armées turc, accompagné des chefs des trois armées, a organisé un briefing, -le premier de cette sorte depuis des années-, pour le gouvernement. « Les généraux ont demandé au gouvernement l’établissement rapide de zones tampons en quatre points sur le territoire syrien,- l’un d’entre eux incluant la ville kurde de Kobané -, dans le but de préserver les intérêts de sécurité turcs. Et cela devrait être fait même si les États-Unis ne l’approuvait pas. »
Toujours selon Halil Karaveli, le quotidien gouvernemental Yeni Safak a publié les détails du briefing en observant que « la présidence, les militaires et le gouvernement parlaient maintenant d’une même voix. »

Lire l’article complet sur monde.blogs.la-croix.com

Share This
488 8 Oct 8, 2014

1 comment

  1. Brainless

    Une zone tampon, et pourquoi pas les parquer comme dans une réserve indienne? L’alcool finirait le travail? Encore une idée a la con…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.