Situation de détresse pour plusieurs milliers de réfugiés kurdes bloqués à la frontière…

Ayant fui la ville de Kobané, en Syrie, et dans l’impossibilité de passer en Turquie car la frontière est fermée, ils se retrouvent pris au piège dans un No man’s land truffé de mines.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.