Un fondateur de l’AKP : Ankara a armé des groupes extrémistes

L’un des fondateurs du Parti pour la justice et le développement (AKP), Dengir Mir Mehmet Firat, a déclaré que le gouvernement turc avait armé des groupes extrémistes en Syrie dont Daesh.Un fondateur de l’AKP : Ankara a armé des groupes extrémistes
Interrogé par le quotidien turc Taraf, Firat, qui a démissionné de l’AKP en juillet dernier, a évoqué les développements récents sur l’avancée de Daesh dans la ville frontalière de Kobané contre les forces militaires kurdes ainsi que les manifestations qui ont eu lieu toute la semaine aux quatre coins de la Turquie pour protester contre l’inaction du gouvernement turc.
D’après Firat, le gouvernement aurait fait d’importantes concessions à plusieurs groupes extrémistes afin d’empêcher les Kurdes d’établir une autonomie à Rojava dans le nord de la Syrie où vit une importante population kurde. Concessions se traduisant entre autres par un armement et une aide financière à ces groupes, explique-t-il. «Toutes ces mauvaises politiques ont mené la Turquie au point où nous en sommes», a ajouté Firat.
Le fondateur du parti au pouvoir a évoqué les manifestations de la semaine dernière qui ont commencé dans le but d’afficher leur solidarité avec les combattants kurdes contre Daesh, et qui ont ensuite gagné en violence et entraîné la mort de plusieurs officiers de police et de civils innocents ainsi que de nombreux dégâts. «Ce soulèvement ne s’est pas produit d’un coup. Il y a un contexte. Les propos d’Erdogan selon lesquels ‘Kobané est sur le point de tomber. Sur le fond, Daesh et le PKK ne sont pas différents’, est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase», a noté Firat.

Lire l’article complet sur zamanfrance.fr

Share This
451 4 Oct 13, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.