Un médecin arabe israélien combattant pour l’EI tué en Syrie

Un médecin arabe israélien a péri dans des affrontements en Syrie, où il combattait dans les rangs du groupe Etat islamique (EI), a rapporté dimanche le Shin Beth, le service de sécurité intérieure israélien.
Othmane Abou al-Qiyane, qui avait étudié la médecine à Amman avant d’être interne dans un hôpital israélien, a été tué au combat en août, selon le Shin Beth.
Le frère d’Othmane, Idriss Abou al-Qiyane, avait été arrêté en avril par les forces de sécurité israéliennes et accusé d’avoir aidé deux de ses proches, dont Othmane, à se rendre en Syrie pour y combattre dans les rangs de l’EI, a ajouté le renseignement intérieur.
Les trois hommes étaient originaires du village bédouin de Houra, dans le désert du Néguev, dans le sud d’Israël.
Selon le Shin Beth, 30 Arabes israéliens ont rejoint des groupes jihadistes en Syrie en proie à une sanglante guerre civile depuis plus de trois ans. Parmi eux “seuls quelques-uns ont rejoint l’EI, principalement ceux qui avaient une expérience salafiste et jihadiste”.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
537 2 Oct 19, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.