La Suède reconnait l’autorité palestinienne, Israël rappelle son ambassadeur

La Suède est le premier pays membre de l’Union européenne à reconnaître, ce jeudi, l’Etat de Palestine. Une décision saluée par l’Autorité palestinienne, mais jugée «prématurée» par les Etats-Unis. Cette décision «confirme le droit des Palestiniens à l’auto-détermination», souligne la ministre des Affaires étrangères suédoise Margot Wallström dans une tribune publiée dans le quotidien «Dagens Nyheter».
Le Moyen-Orient «plus compliqué que les meubles Ikea»
Israël a, de son côté, jugé cette reconnaissance «malheureuse» et rappelé jeudi son ambassadeur de Suède, Isaac Bachman, en signe de protestation. Le ministère des affaires étrangères israélien a annoncé qu’Isaac Bachman resterait en Israël jusqu’à nouvel ordre et indiqué que le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman envisageait même de le rappeler définitivement de Stockholm, quitte à dégrader les relations diplomatiques entre Israël et la Suède.
Le gouvernement israélien avait critiqué plus tôt une décision qui risquait de «renforcer les éléments extrémistes et la politique de refus des Palestiniens». L’initiative suédoise provoque «de gros dommages et n’a aucune utilité», avait estimé Avigdor Lieberman. «Le gouvernement suédois doit comprendre que les relations au Moyen-Orient sont plus compliquées que le montage des meubles Ikea, et qu’il faut agir en ce domaine avec responsabilité et sensibilité», avait-il ajouté.

Lire l’article complet sur Le Parisien

Share This
794 7 Oct 31, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.