“L’UE agit avec Israël comme avec la Tchécoslovaquie en 1938”

Alors que les députés français votent mardi sur une reconnaissance de l’autorité palestinienne, le ministre israélien des Affaires étrangères dénonce une fixation européenne dans une interview exceptionnelle à la RTS.
Avant le vote de l’Assemblée nationale française sur une résolution demandant la reconnaissance de l’Etat de Palestine, le ministre israélien des Affaires étrangères dénonce le comportement de l’UE face à Israël, dans une interview accordée à la correspondante de RTSinfo Aude Marcovitch. Avigdor Lieberman le compare aux accords de Munich en 1938, par lesquels l’Europe avait sacrifié la Tchécoslovaquie.
“Le plus gros problème de l’UE, à mon avis, c’est qu’elle n’est pas prête à voir les faits. Peut-être que pour elle, le plus facile c’est de mettre la pression sur Israël”, estime Avigdor Lieberman, dirigeant du parti ultra-nationaliste Israël Beiteinou. “Souvent, je dis aux Européens: si vous avez un désir fort d’amener la paix dans le monde, essayez d’abord entre l’Inde et le Pakistan ou essayez de faire la paix entre la Turquie et Chypre”.

Lire l’article complet sur rts.ch

Share This
305 7 Dec 2, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.