A quoi ressemblera la prochaine guerre face au Hezbollah ?

banner hezbollah

Depuis la Seconde Guerre du Liban en 2006, les hauts-gradés de Tsahal l’ont compris : le prochain affrontement avec le Hezbollah aura un tout autre visage. Les civils israéliens seront les cibles privilégiées de l’organisation terroriste shiite. Il a ainsi été décidé d’augmenter les effectifs militaires du Front Intérieur de Tsahal qui est spécialisé dans le domaine de la protection des civils. En huit ans, quatre nouveaux bataillons de recherche et de sauvetage ont donc été créés. A quoi ressemblera la prochaine guerre face au Hezbollah ? A quels nouveaux enjeux sera confronté le Front Intérieur ? Quelles nouvelles menaces pèsent sur les civils israéliens ? Le colonel Yoram Lardo, commandant des quatre nouveaux bataillons, répond à ces questions.

Colonel Yoram Lardo, comment réussissez-vous à créer un engagement et une fierté chez vos soldats ?

“Nous nous sommes assis avec d’autres commandants et nous y avons longuement réfléchi. Qu’est ce qui rend nos soldats si particuliers ? Et nous avons trouvé la réponse : nous sommes à la fois des sauveteurs et des combattants. Voici la clé de notre détermination.”

Le colonel Yoram Lardo, commandant des quatres nouveaux bataillons du Front Intérieur

Le colonel Yoram Lardo, commandant des quatres nouveaux bataillons du Front Intérieur

Selon vous, la récente opération à Gaza vous a t-elle préparés pour les prochains affrontements au nord d’Israël ?

“Lors de l’Opération Bordure Protectrice, les ogives des roquettes étaient relativement petites, car telles sont les roquettes que le Hamas fabriquent. Ces missiles ne peuvent pas faire de gros dégâts matériels et le Dôme de Fer a prouvé son efficacité tout au long de l’opération. Au final, nous n’avons heureusement pas été mêlé à beaucoup de sauvetages.

Chaque interception par le Dôme de Fer empêche la destruction d'une maison israélienne.

Chaque interception par le Dôme de Fer empêche la destruction d’une maison israélienne.

Qu’en sera t-il des potentiels combats avec le Hezbollah ?

“Notre danger est que les civils assimilent ce qu’il s’est passé lors de Bordure Protectrice aux futures menaces. Les civils pensent éventuellement que la prochaine guerre aura le même aspect que la récente opération : des missiles seront tirés au dessus d’eux puis seront interceptés par un système de défense. Je vois les choses bien différemment. Les tirs du Hezbollah seront beaucoup plus précis que ceux du Hamas, plus nourris, plus dangereux.”

Comment le Hezbollah perçoit-il cette situation ?

Le Hezbollah a retenu sa leçon depuis 2006. Sa plus grande erreur s’est produite au début de la guerre. Les forces israéliennes ont frappé un site stratégique de l’organisation depuis lequel elle tirait ses missiles : les missiles Fajr du Hezbollah ont été détruits en une frappe de l’Armée de l’Air israélienne, au commencement de la guerre. Son arsenal avait alors été durement touché. Depuis 2006, le Hezbollah consacre donc son temps et ses efforts à reformer son arsenal. Aujourd’hui, nous savons que ses missiles peuvent atteindre tout le territoire israélien. Le Hezbollah sait que si il débute les hostilités par une salve de missiles, l’impact sera plus important.”

Quant à la préparation de vos soldats : ont-ils les compétences pour faire face à un immeuble entier frappé en plein coeur de Tel Aviv ?

“Je connais mes soldats. Ils feront de leur mieux. Au final, il y aura des choix à faire et ils seront simples : se diriger vers les endroits où le plus de personnes pourront être sauvées.”

Front Intérieur

Quelle sera, selon vous, la plus grande difficulté pour vos soldats lors de la prochaine guerre ?

“Notre plus grand défi sera de pouvoir immédiatement passer d’une situation de routine à une situation de guerre. Il est possible que nous aurons à arrêter nos activités en Judée-Samarie pour nous rendre dans une zone bombardée. Si les soldats ne comprennent pas cela, il n’arriveront pas à accomplir cette mission.

Qu’en est-il de leur motivation ?

“Mon unité est mixte. 30% de mes soldats sont des femmes. Elles signent une année supplémentaire pour devenir combattantes (soit 3 ans au lieu de 2 ans). Il est impossible de ne pas être impressionnés par ces soldates : elles signent une année supplémentaire, elles ne rentrent pas chez elle le week-end, elles sont mises en danger par des jets de pierre lorsqu’elles opèrent dans certaines régions. Aujourd’hui encore, une de mes soldates a la mâchoire cassée. Des Palestiniens lui ont jeté des pierres et lui ont brisé la mâchoire.”

AJR_3510

Que disez-vous à vos soldats pour les préparer face à leurs nombreuses missions en tant que combattants du Front Intérieur de Tsahal ?

“Je leur rappelle que nous opérons dans les villes. Contrairement aux autres combattants de Tsahal qui s’entraînent et opèrent généralement à l’une des frontières d’Israël, nous nous trouvons au coeur des villes. Voici le message que nous transmettons à nos soldats : non seulement nous protégeons notre pays, mais en plus nous agissons au coeur de sa population. Il ne faut pas oublier les dangers présents sur un site où un bâtiment a été détruit. On ne parle pas assez du terrorisme non-conventionnel, mais il y a des armes comme les gaz innervants que les terroristes peuvent très facilement se procurer, lâcher dans un centre commercial et ainsi mener une attaque.”

Des soldats du Front Intérieur de Tsahal

Des soldats du Front Intérieur de Tsahal

Qu’est ce que les civils israéliens doivent donc savoir sur la prochaine guerre ?

“Ils doivent savoir que ce sera une guerre comme il n’y en a encore jamais eu en Israël. Il faudra qu’ils se protègent au plus possible et les sirènes seront donc un outil indispensable pour les avertir d’une frappe imminente.”

S’il semble que les affrontements avec le Hezbollah seront plus violents que jamais, Tsahal prépare chaque jour ses soldats aux nouveaux défis qu’ils rencontreront sur le champ de bataille. Le Front Intérieur de l’armée israélienne est conscient de sa mission cruciale et saura agir de manière efficace et professionnelle face aux menaces sur le front nord d’Israël.



Source: Tsahal: Armée de Défense d’Israël

Source: tsahal.fr

Share This
1189 5 Dec 3, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.