Le cas d’un prédicateur musulman attise les tensions entre Ankara et le Caire

L’Egypte a demandé à Interpol de lancer un mandat d’arrêt contre al-Qaradawi, théologien des Frères Musulmans
Le président turc Recep Erdogan a critiqué lundi les dirigeants militaires égyptiens qui ont demandé à Interpol de lancer un mandat d’arrêt contre Youssef al-Qaradawi, théologien de référence des Frères musulmans
Al-Qaradawi, ressortissant qatari-égyptien de 88 ans, est un prédicateur sunnite de premier plan basé à Doha.
Celui-ci a prononcé plusieurs sermons virulents sur la chaîne Al-Jazeera à l’égard des dirigeants militaires du Caire, après que l’armée a renversé le président islamiste Mohammad Morsi l’année dernière.
Le prédicateur a été inscrit sur la liste des personnes recherchées d’Interpol à la demande des autorités égyptiennes.
“Regardez, une personne qui est arrivé au pouvoir par un coup d’Etat donne des instructions à Interpol”, a déclaré Erdogan lors d’un conseil religieux à Ankara.

Lire l’article complet sur i24news.tv

Share This
477 1 Dec 9, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.