L’Espagne abasourdie par les propos du Président vénézuélien

Nicolas Maduros s’exprimait sur la chute des prix du pétrole, qui affectent durement l’économie du Venezuela, quand il s’en est pris à l’ancien premier ministre espagnol José Maria Aznar, qu’il a qualifié, par erreur, d’ancien président.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.