Israël achète de la pub en français sur Twitter contre le Hamas

Israël achète de la pub en français sur Twitter contre le Hamas

La diplomatie israélienne a sorti la carte bancaire pour acheter des messages publicitaires sur Twitter. Objectif : faire pression sur les Etats pour qu’ils reconnaissent le Hamas comme organisation terroriste, au moment où se multiplient les initiatives visant à reconnaître l’Etat de Palestine.
Par un geste très symbolique qui n’emporte aucune conséquence juridique, le Parlement français a adopté ce mois-ci dans chacune des deux chambres une résolution sur la reconnaissance de l’autorité palestinienne en tant qu’état indépendant. Le vote a d’abord eu lieu le 2 décembre à l’Assemblée Nationale, et a été confirmé le 11 décembre par le Sénat. Par leur vote, les députés et les sénateurs ont surtout voulu affirmer “l’urgente nécessité d’aboutir à un règlement définitif du conflit permettant l’établissement d’un État démocratique et souverain de Palestine en paix et en sécurité aux côtés d’Israël”, et que “la France a un rôle éminent à jouer dans ce processus, dans le cadre d’une conférence internationale”.
L’initiative n’a évidemment pas plu à Israël, qui a décidé de répliquer par une autre voie, non seulement contre la France, mais plus globalement contre l’ensemble du mouvement d’opinion international en faveur de l’autorité palestinienne, ravivé par les derniers affrontements aux effets dévastateurs pour la population gazaouite. Le ministère des affaires étrangères d’Israël a ainsi acheté de la publicité sur Twitter pour promouvoir auprès d’un large public un tweet politique publié lundi. Fidèle à la stratégie de communication israélienne, il vise à remettre le Hamas et son mode d’action meurtrier au centre des débats internationaux, dans l’espoir de justifier les représailles que d’aucuns jugent disproportionnées aux attentats ou salves de roquettes.
“Est-ce que votre pays se trouve parmi ceux qui ont désigné #Hamas comme organisation terroriste ?”, demande ainsi le message accompagné d’une infographie qui désigne les pays ayant montré l’exemple aux yeux d’Israël. Même si c’est le cas de la France à travers la liste officielle établie par l’Union Européenne en 2001, l’ambassade israélienne a tout de même décidé de traduire son tweet en français, et de payer pour le promouvoir auprès d’internautes français :

Israël achète de la pub en français sur Twitter contre le Hamas

Lire l’article complet sur numerama.com

Share This
548 2 Dec 16, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.