« Arafat nous a donnés des armes pour des attaques de la Seconde Intifada »

Mahmoud al-Zahar : après la rupture des pourparlers de Camp David, Arafat a autorisé les « opérations » du groupe terroriste contre Israël
Le dirigeant palestinien Yasser Arafat a permis au Hamas de perpétrer des attaques terroristes contre Israël à la suite de l’échec de négociations de paix de Camp David en juillet 2000 et a transféré des armes au groupe terroriste islamiste à travers une organisation auparavant inconnue à Gaza, a déclaré un haut responsable du Hamas.
Mahmoud al-Zahar, l’un des sept fondateurs du Hamas et son ancien ministre des Affaires étrangères, a expliqué le contexte historique des négociations de réconciliation avec le Fatah dans un entretien de dimanche avec Al-Aqsa, la chaîne télévisée de son mouvement.
A la suite de six années de persécution politique par l’Autorité palestinienne commencée en 1994, a-t-il déclaré, Yasser Arafat est venu à la conclusion que les négociations de paix avec Israël étaient futiles, alors que les négociations pilotées par le président américain Bill Clinton étaient rompues. Israël et Clinton ont ensuite critiqué Arafat pour l’échec des négociations, qui ont été suivies par le début de la Seconde Intifada et une violente série d’attaques à la bombe sur Israël.
« [Arafat] a envoyé quelqu’un à l’Agence de sécurité préventive qui a dit au Sheikh Salah Shehadah : « Je n’ai pas de problèmes pour que le Hamas mène des opérations », al-Zahar a déclaré. Shehadah était un chef terroriste du Hamas tué en 2002 en Israël.

Lire l’article complet sur fr.timesofisrael.com

Share This
321 7 Dec 17, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.