L’attentat de Burgas a mis le Hezbollah sur la trace de l’espion du Mossad

Le groupe a commencé à chercher un agent dans ses rangs après que la Bulgarie l’ait accusé d’être responsable de l’attentat
Le Hezbollah a commencé à juger Mohammad Shorbah, un haut responsable de l’unité des opérations extérieures du groupe terroriste libanais, pour trahison après des accusations qu’il était un agent du Mossad, les services de renseignement d’Israël, a annoncé le journal libanais Daily Star vendredi.
Le Hezbollah a été mis en alerte de la possibilité qu’un agent étranger soit dans ses rangs à la suite de l’attaque à la bombe d’un bus dans la ville balnéaire bulgare de Burgas en 2012 qui a tué cinq touristes israéliens et un chauffeur de bus local, a annoncé l’article, citant une source anonyme de sécurité.
La suspicion du groupe a été éveillée lorsque le ministre de l’Intérieur bulgare l’a accusé d’être derrière l’attaque. Shorbah avait informé Israël que le Hezbollah était derrière l’attaque, et Jérusalem, en retour, a relayé l’information aux autorités bulgares, précise l’article.

Lire l’article complet sur fr.timesofisrael.com

Share This
400 2 Dec 19, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.