Israël: un commandant interrogé pour son rôle présumé dans un harcèlement sexuel

Le commandant Ofer Winter de l’unité Givati est soupçonné d’avoir dissimulé des plaintes de soldats
La police militaire israélienne a soumis un interrogatoire au commandant de l’unité d’infanterie Givati Ofer Winter jeudi pour son rôle présumé dans la dissimulation d’incidents de harcèlement sexuel par un de ses commandants de bataillon, a rapporté le quotidien israélien Haaretz.
La police a soupçonné Winter d’avoir tenté de dissimuler plusieurs incidents en omettant de signaler les allégations de jeunes soldats et soldates.
Un des incidents actuellement examiné concerne un harcèlement sexuel par le Lieutenant colonel Liran Hajbi, en charge du bataillon Tsabar, qui a été accusé de harcèlement sexuel de deux soldates, de mauvaise utilisation des fonds donnés, de perversion de la justice et autres.
Selon le rapport, Winter a déclaré qu’il avait informé ses supérieurs des incidents en question et qu’il espérait que la brigade pourrait oublier l’incident afin de se concentrer sur son unité.
“Nous allons donner notre soutien total à tous les acteurs afin d’obtenir la vérité et que justice soit faite dans la mesure du possible,” a déclaré le chef d’état-major le général Benny Gantz en réponse à l’interrogatoire de Winter.

Lire l’article complet sur i24news.tv

Share This
628 5 Dec 20, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.