Moscou décide de limiter ses exportations de céréales

En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/journal20141223/lec2_finance_et_marches/0204034405583-moscou-decide-de-limiter-ses-exportations-de-cereales-1077596.php?D4OZyoo254tfJ4yK.99
Les autorités russes veulent privilégier la baisse des prix sur le marché national.
Un impératif économique et politique pour le Kremlin.
Pressenties depuis plusieurs jours, ces restrictions ont pris la forme de nouveaux droits de douanes imposés à l’export. Une manière de limiter les ventes à l’étranger comme Moscou l’avait déjà fait en 2010. Mais le contexte était tout autre : la récolte de céréales avait alors été durement touchée par la sécheresse et les incendies ; faute de réserves suffisantes, Moscou avait du coup voulu contraindre les producteurs nationaux à vendre sur le marché interne. Cette année, au contraire, la récolte a été record en Russie, l’une des plus abondantes de son histoire avec 104 millions de tonnes de céréales.
De ce total, la Russie peut en principe exporter jusqu’à 28 millions de tonnes sans nuire à ses besoins intérieurs. Or, 21 millions de tonnes ont déjà été exportés depuis le début de l’année de négoce 2014-2015, selon les données officielles. Dopées par la chute du rouble, des exportations en trop forte hausse menaçaient donc de porter un coup au marché interne et de pousser les prix à la hausse en Russie même. Une question économique mais aussi hautement politique : l’inflation enregistrée ces dernières semaines sur le prix du pain a provoqué une vague de colère dans la population, notamment chez les classes les moins favorisées – l’électorat clef du Kremlin…

Lire l’article complet sur Les Echos

Share This
364 6 Dec 23, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.