Piratage de Sony Pictures: La piste d’un ex-employé relancée par un expert

La semaine dernière, on expliquait que la Corée du Nord était un coupable un peu trop parfait.
Et malgré les accusations officielles du FBI et de Barack Obama, de nombreux experts restent dubitatifs.
La raison principale: les autorités américaines n’ont rendu public aucune preuve convaincante. Mercredi soir, une entreprise spécialisée en sécurité informatique accuse un autre coupable: un ex-employé de Sony qui a quitté l’entreprise en mai, sans doute dans le cadre d’une vague de licenciements.
«Nous sommes convaincus que ce n’était pas une action menée de main de maître par la Corée du nord, et que des personnes en interne (de Sony, ndr), ont aidé à implémenter l’une des attaques les plus dévastatrices de l’histoire», affirme Kurt Stammberger, de Norse corp, sur CBS. Cette entreprise, qui supervise de nombreuses attaques informatiques en temps réel, a «mené sa propre enquête». Sa conclusion: «Sony n’a pas juste été piraté. L’entreprise a été atomisée de l’intérieur.»

Lire l’article complet sur 20minutes.fr

Share This
419 4 Dec 24, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.