Syrie. L’avion jordanien n’aurait pas été abattu par l’État islamique

Le commandement américain chargé de la région de Raqa, en Syrie, a déclaré que l’avion jordanien qui s’est écrasé n’a pas été abattu par le groupe État islamique (EI).
Le groupe État islamique (EI) a capturé mercredi le pilote d’un avion militaire jordanien de la coalition anti-jihadiste qui s’est écrasé en Syrie dans des circonstances floues, l’EI revendiquant l’avoir abattu, ce que Washington dément. « Les éléments de preuve indiquent clairement que l’EI n’a pas abattu l’appareil contrairement à ce que soutient l’organisation terroriste », a relevé le Centcom.
Un responsable américain sous couvert d’anonymat avait indiqué peu auparavant que les États-Unis n’étaient pas en mesure de dire si l’avion militaire jordanien avait chuté en raison d’une panne ou si, comme ils l’affirment, les insurgés l’ont abattu. En revanche, le général Lloyd Austin, patron du Centcom, cité dans le communiqué, reconnaît que le pilote du F-16 est retenu en otage.Le commandement américain chargé de la région de Raqa, en Syrie, a déclaré que l’avion jordanien qui s’est écrasé n’a pas été abattu par le groupe État islamique (EI).

Lire l’article complet sur Ouest-France

Share This
575 3 Dec 25, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.