Baird: la politique étrangère fondée sur des principes

OTTAWA – L’année 2014 a été sans précédent au chapitre de la lutte pour la liberté et la sécurité dans le monde et le Canada a «vigoureusement défendu les valeurs et les intérêts canadiens à l’étranger», a estimé samedi le ministre des Affaires étrangères John Baird.
Dans un communiqué dressant le bilan de fin d’année de la politique étrangère du Canada, le ministre a surtout insisté sur l’expansionnisme de la Russie à l’endroit de l’Ukraine, sur «la brutalité» du groupe terroriste État islamique en Irak et en Syrie et sur la terreur semée par les roquettes tirées par le Hamas sur le territoire israélien.
«Le Canada a toujours abordé les défis mondiaux à partir de positions fondées sur des principes», a résumé M. Baird au sujet de la politique étrangère canadienne conservatrice.
Le Canada, a précisé le ministre, se doit donc de s’opposer à la Russie et de répondre à l’appel à l’aide des Ukrainiens, «afin de les aider à conserver leur liberté et leur démocratie».
Il se doit aussi de faire partie de la coalition internationale pour lutter contre le groupe État islamique, parce que les gestes posés par cette organisation terroriste relèvent «de la barbarie» et que son expansion est «une menace pour la paix et la sécurité internationales» a insisté le ministre Baird.
Le ministre a enfin justifié l’appui indéfectible du Canada à l’endroit d’Israël en 2014, en indiquant «qu’il n’existe pas d’équivalence morale entre les démocraties libérales et les groupes terroristes; c’est pourquoi nous avons fermement appuyé le droit d’Israël de se défendre».

Lire l’article complet sur fr.canoe.ca

Share This
436 5 Dec 28, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.