L’interdiction du film «Exodus» provoque l’indignation au Maroc

L’interdiction du film «Exodus» provoque l'indignation au Maroc

La fresque biblique de Ridley Scott Exodus: Gods and Kings, sur la fuite hors d’Egypte de Moïse, a été déprogrammée des salles de cinéma du Maroc pour «avoir représenté Dieu», alors qu’il avait pourtant reçu le visa d’exploitation, délivré par le Centre cinématographique marocain (CCM) et que le film a été tourné au Maroc, en particulier à Ouarzazate, avec un grand nombre de Marocains. Une interdiction qui a provoqué l’indignation de nombreux professionnels du cinéma.
«Un acte ridicule, insensé, irrationnel et foncièrement antidémocratique»
«Interdire une création artistique pour des raisons de croyances religieuses est un acte ridicule, insensé, irrationnel et foncièrement antidémocratique», a écrit Mohamed Abderrahmane Tazi, dans un communiqué pour le Bureau Exécutif de la Chambre Nationale des Producteurs de Films.

L’interdiction du film «Exodus» provoque l'indignation au Maroc

Lire l’article complet sur 20minutes.fr

Share This
510 1 Dec 29, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.