Turquie – Arrêtée par la police pour un tweet: la journaliste avait critiqué un magistrat

La journaliste turque Sedef Kabas a été placée en garde à vue mardi pour un tweet dans lequel elle critique le magistrat ayant enterré le scandale de corruption qui a fait vaciller le pouvoir islamo-conservateur en Turquie, ont rapporté les médias turcs.
Mme Kabas avait écrit sur son compte Twitter un message dans lequel elle a demandé aux Turcs de ne pas oublier le nom du juge qui a prononcé un non-lieu général dans les enquêtes de corruption qui ont touché le régime à l’hiver 2013-2014, en particulier le Premier ministre de l’époque M.Erdogan et son entourage. Un juge d’Istanbul a engagé des poursuites à l’encontre de la journaliste pour avoir “présenté comme des cibles les personnes chargées de lutter contre le terrorisme”, a indiqué son avocat Celal Ülgen qui a dénoncé une procédure “illégale”.

Lire l’article complet sur rtl.be

Share This
321 9 Dec 30, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.