Nétanyahou prolonge son séjour à Sharm-el-Sheikh

Le sommet de Sharm-el-Sheikh de ce mardi, dont personne n’attendait grand-chose, semble prendre une nouvelle tournure. En effet, alors que Netanyahou devait rentrer avec sa suite dans l’après-midi, après sa rencontre avec le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, il a finalement annoncé qu’il prolongerait son séjour et aurait un nouvel entretien dans la soirée avec Abbas avant de retourner en Israël. Netanyahou a rencontré à deux reprises le chef de l’AP au cours de la journée. Le second entretien, qui n’était pas prévu au départ, a eu lieu après le déjeuner pris en commun par tous les participants. Etaient présents à ces discussions Hillary Clinton et le président égyptien, hôte du sommet, Hosni Moubarak. Si l’on en croit la presse israélienne, l’entourage du Premier ministre voit d’un œil favorable ces changements de dernière minute, considérant qu’ils sont de bon augure. En outre, Netanyahou et Abbas auraient décidé de se revoir mercredi, cette fois en la résidence du chef du gouvernement israélien à Jérusalem. Il a été convenu que Netanyahou recevrait d’abord, à 16 heures, Hillary Clinton, considérée comme la parraine de ces pourparlers, avant de discuter une nouvelle fois, une heure plus tard, avec Abbas. L’émissaire américain au Proche-Orient George Mitchell, qui a fait le déplacement en Egypte en compagnie de la secrétaire d’Etat Hillary Clinton pour assister aux discussions, a tenu une conférence de presse après les premiers entretiens Netanyahou-Abbas. Il a alors rappelé les positions adoptées par Washington, à savoir qu’il fallait « poursuivre le gel de la construction dans les territoires de Judée-Samarie ». Réclamant des représentants des deux camps de « créer une atmosphère favorable », il leur a demandé de ne pas faire de « provocations inutiles ». Mitchell n’a pas donné de détails sur les entretiens de la journée. Selon l’agence Reuters, il devrait se rendre prochainement à Damas pour débattre des « progrès des pourparlers de paix entre Israël et les Etats arabes ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.