Violents combats entre al-Nosra et le Hezbollah à la frontière syro-libanaise

En dépit du mauvais temps, les combats font rage entre les jihadistes et le Hezbollah à la frontière syro-libanaise. Selon l’agence Reuters, le parti chiite a déploré la mort de trois de ses combattants samedi dans les affrontements.
De violents combats ont ainsi mis aux prises les jihadistes du Front al-Nosra aux combattants du Hezbollah et aux soldats de l’armée syrienne dans une zone de montagnes située à la frontière syro-libanaise, rapporte l’agence qui fait état de morts dans les deux camps, en citant des sources proches des services de sécurité libanais et syriens. Ce bilan remonte à samedi et on ignore si, entre-temps, le Hezbollah a perdu d’autres combattants du moment que les affrontements se poursuivent.
Trois combattants du Hezbollah, cinq soldats syriens et une quinzaine de membres du Front al-Nosra ont péri au cours de l’attaque lancée samedi par le Front al-Nosra contre Flita, une localité située du côté syrien de la frontière, dans la chaîne montagneuse du Qalamoun, a-t-on affirmé de mêmes sources.
Ces derniers mois, des combats ont déjà fait rage dans le Qalamoun, qui s’étend le long de la frontière ouest de la Syrie avec le Liban.
Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH, proche de l’opposition), le Front al-Nosra a attaqué le Hezbollah et son allié, l’armée syrienne, en déclenchant des tirs de mortier. L’armée de Bachar el-Assad a riposté en pilonnant certains secteurs du Qalamoun.
Le Hezbollah, rappelle-t-on, avait envoyé des milliers d’hommes soutenir l’armée syrienne dans sa guerre contre l’opposition et les jihadistes intervenus plus tard, et a régulièrement affronté des groupes sunnites comme le Front al-Nosra et le groupe État islamique (EI).

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
541 3 Jan 5, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.