Lapid fustige Nétanyahou mais n’écarte pas un futur partenariat

Le chef de Yesh Atid admet des erreurs en tant que ministre des Finances et reconnaît avoir été pris par l’ivresse du pouvoir
Yair Lapid, le chef du parti Yesh Atid, n’a pas exclu de participer à une future coalition dirigée par le chef du Likud, Benjamin Nétanyahou, après les élections de mars, tout en admettant avoir fait des erreurs dans sa première expérience de ministre des Finances.
Fustigeant le Premier ministre pour avoir créé une « culture de la corruption » et l’accusant « d’inactions en série », Lapid a dit qu’il ne niait pas pour autant la possibilité de travailler avec Nétanyahou dans l’avenir.
« J’ai dit 779 fois que nous sommes contre la culture des boycotts, a-t-il déclaré à la radio militaire. Mais je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour empêcher Nétanyahou de devenir Premier ministre. »

Lire l’article complet sur fr.timesofisrael.com

Share This
423 7 Jan 6, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.