La Russie pourrait finalement livrer ses S-300 à l’Iran

MOSCOU, 20 janvier (Reuters) – La Russie pourrait finalement livrer son système de défense antimissile S-300 à l’Iran, honorant un contrat qu’elle avait annulé en 2010 à la suite de pressions occidentales, rapportent mardi des médias russes et iraniens. En visite à Téhéran, le ministre russe de la Défense,
Sergueï Choigou, a signé un accord de coopération avec son homologue iranien le général Hossein Dehqan, rapporte l’agence officieuse iranienne Fars, selon qui la livraison des S-300 permettrait aux deux pays de régler leurs divergences.
L’agence de presse russe RIA s’est bornée à dire que la question avait figuré au menu des discussions.

Lire l’article complet sur boursorama.com

Share This
516 0 Jan 20, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.