“Je ne parlerai qu’en présence de mon avocat”

“Toute personne détenue préventivement doit être assistée d’un avocat lors de son premier interrogatoire, sous peine de voir les poursuites déclarées irrecevables.” C’est le contenu d’un arrêt de la Cour européenne des Droits de l’Homme rendu en 2008, à l’encontre de la Turquie.

Lire l’article complet sur rtbf.be

Share This
207 0 Sep 16, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.