Nétanyahou refuse la proposition d’Hillary Clinton

Les premiers pourparlers directs entre Israël et l’Autorité palestinienne, relancés cette semaine sous la férule de la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, se heurtent à de nombreux obstacles, comme on pouvait s’y attendre. Et s’il est de bon ton de sourire et de plaisanter devant les caméras, on sait que derrière les coulisses, les discussions se passent dans une atmosphère beaucoup plus tendue, vu les enjeux. Pour le moment, c’est la question du « gel » de la construction en Judée-Samarie qui semble être le point de discorde principal. Le Premier ministre Netanyahou a indiqué clairement qu’il refusait la proposition d’Hillary Clinton, qui demandait de suspendre les travaux dans les localités juives pendant trois mois supplémentaires. En revanche, le gouvernement israélien semblerait prêt, pendant cette période, à débattre en profondeur des questions de « frontières » et de dispositifs sécuritaires. De leur côté, les Palestiniens se montreraient beaucoup moins conciliants et menaceraient une fois de plus de tout arrêter si la construction reprend en Judée-Samarie. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre un haut responsable palestinien citant les propos tenus par Mahmoud Abbas juste après sa rencontre, ce jeudi, avec Binyamin Netanyahou à Jérusalem. Dans ce contexte, les Etats-Unis multiplient leurs efforts diplomatiques. L’émissaire américain au Proche-Orient George Mitchell, qui a assisté aux discussions de ces derniers jours, a décidé de se rendre à présent à Damas et à Beyrouth pour tenter d’inciter d’autres leaders arabes à entamer eux aussi des pourparlers de paix avec Israël. De son côté, Hillary Clinton s’est rendue à Amman pour une série de rencontres avec les dirigeants jordaniens. Avant d’entreprendre son voyage, Mitchell a déclaré mercredi à Jérusalem que « si Israël reprenait son dialogue avec la Syrie, cela permettrait de faire avancer favorablement le processus entrepris avec les Palestiniens ». Un avis qui ne sera certainement pas partagé par un grand nombre d’Israéliens …

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.