La Russie vend des missiles à la Syrie

La Russie respectera ses engagements antérieurs et livrera à la Syrie des missiles de croisière.

C’est ce qu’a annoncé vendredi matin le ministre russe de la Défense, Anatoli Serdioukov, au cours d’une visite à Washington.

Cette vente porte sur des missiles d’une portée de 300 kilomètres, pouvant supporter des ogives de 200 kg.

Ces engins de fabrication russe, dont le développement a démarré en 1983 et s’est achevé en 2001, peuvent prendre pour cible des navires et être tirés depuis la terre, les airs ou la mer. Leur technologie avancée, de type P-800 Yakhont, leur permet d’éviter d’être repérés et abattus. Serdioukov a déclaré que « malgré la demande expresse d’Israël et des Etats-Unis de ne pas réaliser la transaction, les autorités russes avaient décidé de l’honorer ». Et d’ajouter: « Contrairement à leur point de vue, nous ne pensons pas que ces armements parviendront entre les mains de terroristes ». Il a précisé que « les réserves émises sur cette vente n’étaient pas justifiées et qu’il n’y avait aucune raison de craindre que ces armes soient remises au Hezbollah ». Serdioukov, qui effectue cette visite au Pentagone pour élargir la coopération sécuritaire entre la Russie et les Etats-Unis, a rappelé qu’il avait discuté de la question lors de sa rencontre avec son homologue américain Robert Gates et que ce contrat, signé en 2007, serait respecté par les Russes. Rappelons, dans ce contexte, que la Russie prévoit également de livrer à la Syrie des missiles sol-air, des blindés et des avions de chasse. La Syrie, qui jouit donc de la confiance des Russes, s’apprête pour sa part à accueillir ce samedi à Damas le président iranien. Cette visite, annoncée par les médias de Téhéran, durera quelques heures et permettra à Mahmoud Ahmadinejad et à son homologue Bachar el Assad de débattre de la situation au Proche-Orient et des relations entre les deux pays. Pour certains, ce déplacement impromptu serait lié à la relance des pourparlers entre Israël et l’Autorité palestinienne.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.