Le martyre des “petites bonnes” au Liban

“Je pensais qu’ici la police fonctionnait comme à Madagascar : quand tu as un problème, tu vas la voir. Mais, au Liban, les policiers font partie du problème” , témoigne une employée de maison malgache dans un rapport de Human Rights Watch (HRW) publié jeudi 16 septembre à Beyrouth, soulignant “l’échec du système juridique libanais à protéger les domestiques étrangères” .

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This
296 0 Sep 17, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.