Offre d’emploi : recherche coupeur de têtes en Arabie saoudite

Meilleur allié de la France au Moyen-Orient, le royaume ultraconservateur cherche à recruter 8 bourreaux pour répondre à la hausse des exécutions.
François Hollande en a fait le meilleur allié de la France au Moyen-Orient. Et l’Arabie saoudite le lui rend bien, avec la promesse de “dizaines de milliards” d’euros de contrats à la clé. Critiqué pour cette alliance contre nature entre le “pays des Lumières” et le royaume sunnite ultraconservateur, le président français a rappelé, lors de son séjour la semaine dernière à Riyad, que la France militait pour l’abolition pour la peine de mort “partout dans le monde”. Une façon pour le moins timide de tancer l’effroyable bilan du royaume Saoud en la matière.
Depuis le début de l’année 2015, l’Arabie saoudite a exécuté au moins 85 personnes, soit presque autant que sur toute l’année 2014 (88), ce qui place la pétromonarchie au troisième rang mondial, derrière la Chine et l’Iran. Si la majorité des cas concernent des meurtres, au moins 38 personnes ont été exécutées pour trafic de drogue, souligne l’ONG Human Rights Watch.

Lire l’article complet sur Le Point

Share This
428 0 May 19, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.