Litige pétrolier: Israël exclut le moindre dédommagement à l’Iran

Jérusalem – Israël a écarté jeudi l’éventualité de verser le moindre dédommagement à l’Iran, un Etat ennemi à ses yeux, après des informations selon lesquelles une compagnie israélienne avait été condamnée à payer 1,1 milliard de dollars à la République islamique pour non-respect de contrat.
Une cour d’arbitrage suisse a condamné ce mois-ci la société israélienne Trans-Asian Oil enregistrée au Panama à verser 1,1 milliard de dollars à la NIOC (Compagnie nationale iranienne de pétrole) pour violation d’un accord sur une joint venture datant d’avant 1979, a rapporté l’agence officielle iranienne Irna citant une source judiciaire.
La NIOC avait signé en 1968 un accord avec une compagnie israélienne pour acheminer du pétrole iranien en Israël à travers la mer Rouge, à une époque où Israël entretenait des relations étroites avec l’Iran du Shah. L’accord avait été rompu à la suite de la Révolution islamique de 1979.

Lire l’article complet sur romandie.com

Share This
603 0 May 23, 2015

1 comment

  1. beinisch

    Relations rompues, non reconnaissance mutuelle, etat de belligérance, le pétrole livré est une prise de guerre. Les Barbus n’ont plus qu’une solution: Demander pardon”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.