World Judo Masters Mohammed VI: Mauvaise surprise pour Judokas israéliens

Il y a deux semaines, l’ancien président israélien Shimon Peres avait dû reconcer à sa participation à la rencontre de la Clinton Global Initiative consacrée au Moyen-Orient et à l’Afrique à Marrakech. Cette semaine, c’était au tour de sept judokas de ses compatriotes de faire les frais de la même ambiance au moment de leur arrivée au Maroc pour participer à la World Judo Masters Mohammed VI.
La 5e édition du World Judo Masters Mohammed VI se déroulera du 23 au 24 mai dans la capitale marocaine. C’est une épreuve qualificative pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio. Selon le communiqué du comité organisateur, environ 250 meilleurs judokates et judokas mondiaux d’une soixantaine de pays devront prendre part à cet événement. C’est la première fois qu’un pays arabe et africain organise une telle manifestation. La Russie avait accueilli, il y a deux ans, l’édition précédente.
La mise en garde de l’Agence nationale de sécurité de se rendre dans un pays arabe n’a pas suffi pour dissuader sept judokas de l’équipe nationale israélienne de se rendre au Maroc pour participer à la nouvelle édition du World Judo Masters Mohammed VI. Pour cause! Cette compétition pourrait leur faciliter la participation aux Jeux Olympiques de Rio.
Le 20 mai, les athlètes israéliens sont arrivés au Maroc.
Pour éviter de susciter au pays la levée de boucliers des groupes hostiles à la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, le comité organisateur de la compétition avait pris plusieurs précautions avant même l’arrivée sur place des athèles israéliens. Il avait par exemple effacé toute trace de leur participation sur le site web et le programme de la compétition. Leur drapeau n’a pas été non plus chanceux qu’eux alors que ceux des autres pays participants n’ont pas été “oubliés”. Le nouveau gouvernement de Benyamin Nétanyahou n’a pas réagi publiquement contre aucune de ces mesures qui devaient vexer plus d’un en son sein.
A l’aéroport au Maroc, une surprise de taille attendait les athlètes israéliens. Leurs passeports ont été, selon Ynet, confisqués par la police des frontières. Il a fallu la pression de l’Association mondiale du Judo sur le gouvernement d’Abdelillah Benkirane pour qu’ils soient finalement libres de leur mouvement. Ils avaient passé huit heures bloqués à l’aéroport. Mais, ils ont également fini, par la même occasion, par obtenir leurs visas d’entrée au Maroc.

Lire l’article complet sur tolerance.ca

Share This
895 1 May 23, 2015

1 comment

  1. Brainless

    Le roi du Maroc ne doit pas laisser se développer un quelconque extrémisme qui lui dicterai sa politique étrangère. Les juifs sont au Maroc depuis plus longtemps que les musulmans, et qui eux-mêmes etaients berbères (et le sont toujours), bien avant l’arrivée des arabes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.