Liban La polémique sur le TSL s’envenime, le pire est-il à craindre ?

Tilda ABOU RIZK

C’est une véritable tempête politique qui souffle sur le pays depuis samedi, consécutivement à l’arrivée intempestive de l’ancien directeur de la Sûreté générale, Jamil Sayyed, à Beyrouth.

L’accueil « officiel » réservé à M. Sayyed au salon de l’aéroport où des députés du Hezbollah et du CPL l’attendaient, la démonstration de force du parti de Dieu, qui a déployé son service de sécurité autour et à l’intérieur de l’aéroport, a eu pour effet d’enflammer la majorité et notamment le Courant du futur, dont les députés ont réagi au quart de tour.

La contre-attaque était d’une violence singulière comme en témoignent particulièrement la déclaration du député Mohammaed Kabbara et le communiqué des députés du Akkar. Pour M. Kabbara, les positions du Hezbollah et de son « protégé » sont l’expression d’une guerre menée simultanément contre le leadership sunnite et l’État dans le but de les affaiblir. Pour les députés du Akkar, le Hezbollah est devenu pratiquement « une milice ». Les deux positions se recoupent autour d’une même idée : le fait que le Hezbollah ne tienne plus compte de ce que la déclaration ministérielle et la conférence nationale du dialogue prévoient au sujet du Tribunal spécial pour le Liban donne à la majorité la latitude de revenir elle aussi sur son engagement en faveur du trinôme prôné par le Hezbollah : Résistance-armée-peuple.

Faut-il craindre le pire ? Le pire est ce qu’on redoute dans certains milieux de la majorité, où l’on voit pointer à l’horizon un deuxième 7 mai, partant du principe que le Hezbollah est prêt à tout pour défaire l’engagement du Liban en faveur du TSL et empêcher la publication de l’acte d’accusation dans l’affaire de l’assassinat de Rafic Hariri. Sauf que cette fois, les sunnites ne se laisseront pas faire, note-t-on dans ces milieux.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.