Un fonctionnaire israélien se suicide après avoir été accusé de “racisme”

Une Israélienne d’origine éthiopienne s’est dit victime de discriminations racistes par des fonctionnaires
Un responsable de l’Autorité israélienne de la population, de l’Immigration et des Frontières s’est suicidé samedi soir, après qu’un message l’accusant de racisme se soit fortement propagé sur les réseaux sociaux, rapporte dimanche les médias israéliens.
Ariel Ronis, 47 ans, qui a travaillé près de 20 ans au Shin Bet, a mis fin à ses jours en se tirant une balle dans la tête dans son appartement de Tel-Aviv.
Récemment transféré à la tête de l’Autorité israélienne de la population, de l’Immigration et des Frontières, Ronis a été accusé d’avoir eu un comportement raciste envers une Israélienne d’origine éthiopienne
Celle-ci s’était plainte dans un long message sur Facebook sur la façon dont elle avait été maltraitée au bureau des passeports, alors qu’elle venait récupérer des documents avec ses enfants.
Dans son message publié le 20 mai dernier, la femme raconte comment les agents du bureau lui ont enjoint à plusieurs reprises d’aller à la fin de la file d’attentes, alors que d’autres mères ont été rapidement introduites à l’intérieur du bâtiment via une file plus courte réservée aux parents.

Lire l’article complet sur i24news.tv

Share This
334 8 May 25, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.