Le Hezbollah affirme combattre partout en Syrie

Le chef du Hezbollah chiite libanais, Hassan Nasrallah, a reconnu dimanche, pour la première fois, que son mouvement combattait partout en Syrie les rebelles et le groupe jihadiste sunnite Etat islamique (EI), qui représente selon lui un “danger existentiel” requérant une union sacrée.
Sur le terrain, les violences ne montraient aucun signe d’essoufflement. A Damas, un haut gradé a été tué dans un attentat revendiqué par des rebelles islamistes, tandis qu’un hélicoptère de l’armée s’est écrasé dans la province d’Alep (nord). L’EI a déclaré l’avoir abattu tandis que la télévision officielle évoquait une “panne technique”.
Alors que M. Nasrallah avait expliqué jusqu’à présent que ses forces agissaient seulement pour défendre la frontière libanaise et les lieux saint chiites en Syrie, il a assuré dimanche que son mouvement était “présent aujourd’hui dans beaucoup d’endroits” aux côtés de l’armée syrienne, ajoutant: “nous serons présents partout en Syrie où notre présence est requise pour la bataille”.
“Notre combat en Syrie est passé par plusieurs phases. (Aujourd’hui) nous combattons aux côtés de nos frères syriens, de l’armée et du peuple et de la résistance populaire à Damas, à Alep, à Deir Ezzor, Qousseir, Hassaké et Idleb”, a-t-il ajouté, intervenant sur un écran géant dans la ville libanaise de Nabatiyé (sud), lors d’un rassemblement pour le 15e anniversaire du retrait israélien du Liban.

Lire l’article complet sur leberry.fr

Share This
374 1 May 25, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.