Affaire Talansky: Olmert écope de 8 mois ferme pour fraude et abus de confiance

L’ex dirigeant israélien est déjà sous le coup d’une peine de 6 ans ferme dans une autre affaire de corruption
Un tribunal de Jérusalem a rendu son verdict lundi matin, condamnant l’ex-Premier ministre Ehud Olmert à une peine de huit mois de prison ferme pour fraude, abus de confiance et corruption aggravée dans l’affaire dite Talansky. Olmert a été reconnu coupable de corruption en mars dernier pour avoir reçu de la part de l’homme d’affaires américain Morris Talansky plusieurs centaines de milliers de dollars.
Les avocats de M. Olmert ont immédiatement annoncé qu’ils faisaient appel, ce qui suspend l’application de la peine.
Les délibérations concernant l’affaire Talansky ont débuté le 5 mai. Le procureur voulait imposer une peine à l’ex-Premier ministre allant de huit à dix-mois, ainsi qu’une amende. Mais l’avocat de ce dernier a demandé au tribunal de prendre en considération l’ancien poste qu’occupait son client au sein du gouvernement, et de lui imposer une peine avec sursis plutôt qu’un emprisonnement.
Ehud Olmert, 69 ans, est déjà sous le coup d’une peine de six ans de prison ferme dans une autre affaire de corruption, actuellement examinée en appel par la Cour suprême.
Il avait initialement été relaxé dans l’affaire jugée lundi. Mais la justice avait rouvert le dossier après que son ex-secrétaire et femme de confiance Shula Zaken a révélé l’existence d’enregistrements de conversations compromettantes qu’elle avait eues avec Olmert.

Lire l’article complet sur i24news.tv

Share This
310 7 May 25, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.