Biden arrondit les angles après les critiques du Pentagone contre Bagdad

Le vice-président américain Joe Biden a tenté d’aplanir lundi le différend entre Washington et Bagdad suscité par les critiques du chef du Pentagone sur le manque de volonté des soldats irakiens de se battre à Ramadi, tombée il y a une semaine aux mains du groupe Etat islamique.
Selon un communiqué de la Maison Blanche, M. Biden a appelé lundi le Premier ministre irakien Haider al-Abadi au lendemain de la diffusion par CNN de propos du ministre de la Défense Ashton Carter affirmant que les soldats irakiens n’avaient pas eu “la volonté de se battre” à Ramadi.
M. Biden “reconnaît le courage et l’énorme sacrifice des soldats irakiens ces 18 derniers mois à Ramadi et ailleurs” en Irak dans leur combat contre l’EI, qui contrôle de larges pans de territoire de la Syrie et de l’Irak.
Le vice-président américain réaffirme aussi “le soutien des Etats-Unis au combat du gouvernement irakien contre” les jihadistes de l’EI

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
337 0 May 25, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.