Israël: démission du patron de l’autorité antitrust hostile au monopole gazier

Jérusalem – Le directeur de l’autorité antitrust israélienne a démissionné en raison du refus du gouvernement israélien de casser un monopole sur le marché du gaz extrait en Méditerranée, selon le texte d’une lettre rendue publique lundi.
David Gilo a envoyé une lettre de démission au ministre de l’Economie Arye Deri dans laquelle il exprime son opposition au refus du gouvernement de remettre en cause la position dominante du géant américain Noble Energy et de son partenaire israélien, le groupe Delek, pour l’exploitation de deux importants gisements gaziers appelés Leviathan et Tamar.
Son départ, effectif en août, a aussitôt provoqué une très forte hausse sur le titre de Delek, qui a bondi de 3% lundi en cours de séance à la Bourse de Tel-Aviv.
En préservant la mainmise de Noble Energy et de Delek sur le marché du gaz naturel israélien, le gouvernement porte atteinte à la concurrence, ainsi qu’au pouvoir de l’autorité antitrust, dit M. Gilo.
Au début de l’année, il s’était déjà élevé contre le fait que les deux groupes contrôlent la quasi-totalité des réserves de gaz.
Le Premier ministre a dit que M. Gilo était le seul à s’être opposé au dispositif en place.

Lire l’article complet sur romandie.com

Share This
301 9 May 26, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.