Un journal turc publie des photos de livraisons d’armes par Ankara aux rebelles syriens en 2014

[image link=”https://www.lorientlejour.com/storage/attachments/928/des-photos-de-livraisons-darmes-aux-rebelles-syriens_535110_1_493351_large.jpg” align=”center” alt=””]

Les révélations de Cumhuriyet interviennent à la veille des élections législatives du 7 juin.
Le quotidien turc Cumhuriyet a publié vendredi des photos et une vidéo qui accréditent l’hypothèse, jusque-là farouchement démentie par le gouvernement islamo-conservateur d’Ankara, de livraisons d’armes aux rebelles extrémistes syriens début 2014.
Dans son édition papier et sur son site internet, le journal d’opposition diffuse des images d’obus de mortier dissimulés sous des médicaments dans des camions, officiellement affrétés par une organisation humanitaire, interceptés en janvier 2014 par la gendarmerie turque près de la frontière syrienne.
Cette opération a viré au scandale politique lorsque des documents officiels publiés sur internet ont affirmé que ces camions appartenaient aux services de renseignement turcs (MIT) et transportaient armes et munitions destinées aux rebelles islamistes syriens en guerre contre le président Bachar el-Assad.
Soupçonné par ses alliés occidentaux de soutenir ces combattants, dont le groupe jihadiste Etat islamique (EI), Ankara, dont le régime de Damas est devenu la bête noire, a toujours démenti ces accusations, assurant que le convoi était chargé de médicaments.
Selon les informations de Cumhuriyet, les camions interceptés convoyaient un millier d’obus de mortier, 80.000 munitions pour des armes de petit et gros calibre et des centaines de lance-grenades. De fabrication russe, ces armes ont été fournies par des pays de l’ancien bloc soviétique, a ajouté le journal.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
356 6 May 30, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.