Blatter: les raisons de sa démission quatre jours après sa réélection

Après 18 années de présidence de la Fifa, Sepp Blatter sort par la petite porte. Réélu vendredi dernier pour un cinquième mandat à la tête de l’instance, il a annoncé mardi sa démission en plein scandale présumé de corruption au sein de la Fédération internationale de football. Son bras droit, le Français Jérôme Valcke, a été mis en cause peu de temps avant cette annonce pour un transfert d’argent de dix millions de dollars qui aurait pu être utilisé pour acheter des voix lors de l’attribution de la Coupe du monde 2010. Le successeur de Sepp Blatter sera désigné entre décembre et mars prochain. Le prince jordanien Ali, candidat malheureux vendredi dernier à la présidence de la Fifa, a déjà annoncé qu’il se représenterait à l’élection.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.