Poursuite du gel : L’AP augmente la pression

Abou Mazen sait qu’il tient un excellent filon avec le dossier du gel de la construction juive en Judée-Samarie et à Jérusalem. Après avoir superbement ignoré pendant plus de neuf mois ce geste israélien sans précédent, il a accepté du bout des lèvres de se rendre à Washington pour y entamer des pourparlers directs avec Israël, et aujourd’hui, il joue quotidiennement sur l’argument de la proche échéance du moratoire, pour menacer de claquer la porte. Afin d’accentuer la pression ““ américaine surtout ““ sur Binyamin Netanyahou et le gouvernement israélien, le chef terroriste de l’Autorité Palestinienne annonce lundi d’une part « qu’il est prêt à accepter une poursuite du gel ne serait-ce que d’un ou deux mois » (avant d’attaquer la suite), et d’autre part, « que la poursuite du gel permettrait peut-être d’arriver à un accord de paix définitif avec Israël au bout de deux mois » !!! Rien de tel pour faire peser sur Israël l’entière responsabilité d’un échec éventuel (et programmé) des pourparlers. En route pour l’Assemblée Générale de l’ONU à New York, Abou Mazen a toutefois réitéré ses menaces : « Si Israël reprend la construction ne serait-ce qu’une journée, nous nous retirons des négociations ». Interviewé par un média français, Abou Mazen, qui sent qu’il jouit d’un soutien international, a pu réitérer toutes les exigences des Arabes palestiniens, y compris sur les « réfugiés » et sur Jérusalem. Par contre, il a une nouvelle fois refusé catégoriquement de reconnaître Israël comme « Etat du peuple juif », en avançant un argument qu’il n’est point besoin de commenter : « Il n’est pas admissible qu’à chaque fois qu’il y a un nouveau Premier ministre en Israël, celui-ci pose de nouvelles exigences envers les Palestiniens » ! Parallèlement, son complice Nabil Shaat, qui prend de plus en plus d’importance au sein de l’AP, a tenu un langage qui en dit long: « L’Etat palestinien sera créé, si ce n’est pas par ces négociations, ce sera par la violence ». Des propos d’un modéré.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.