Turquie : le chef du principal parti d’opposition pour une coalition sans l’AKP

Le chef du principal parti de l’opposition turque, Kemal Kiliçdaroglu, s’est prononcé lundi pour la formation d’une coalition des trois partis hostiles au parti islamo-conservateur au pouvoir, qui ont réuni la majorité absolue des voix lors des législatives du 7 juin. “Aucun parti ne doit ignorer l’équilibre des forces (issu du scrutin). La responsabilité de former une coalition incombe au bloc des 60%”, a déclaré le président du Parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate) à la presse. “Nous devons penser à la Turquie, pas aux prochaines élections”, a-t-il jugé.
Au pouvoir depuis treize ans, le Parti de la justice et du développement (AKP) du président M.Erdogan a perdu sa majorité absolue en recueillant 40,8% des voix, le contraignant à former une gouvernement de coalition. Ses deux principaux adversaires, le CHP et le Parti de l’action nationaliste (MHP, droite) ont respectivement rassemblé 25% et 16,3% des suffrages. Le parti prokurde HDP (Parti démocratique des peuples) a réussi une performance historique avec 13,1% des voix.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
383 7 Jun 15, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.