Le 9 août 1982, l’attentat de la rue des Rosiers

Le 9 août 1982, un commando avait attaqué le restaurant casher de Jo Goldenberg, en plein quartier juif de Paris, rue des Rosiers, faisant six morts et vingt-deux blessés.
Le groupe palestinien d’Abou Nidal avait été soupçonné, mais les responsables jamais retrouvés.
Ce 9 août 1982, il est 13H15. Une cinquantaine de personnes sont présentes dans le restaurant de Jo Goldenberg, situé dans une petite rue très passante du vieux quartier juif de Paris, dans le IVe arrondissement.
Un commando de deux ou quatre hommes arrive rue des Rosiers en deux groupes.
Le premier groupe jette une grenade en direction du restaurant. Le second pénètre dans l’établissement et ouvre le feu avec des pistolets-mitrailleurs “WZ-63” de fabrication polonaise. Immédiatement six personnes s’écroulent sous les rafales.
Quelques instants plus tard, les hommes du commando remontent en courant la rue des Rosiers, se dirigeant vers la rue Vieille-du-Temple. Ils font feu sur les passants. 70 balles au total seront tirées.
Scènes de panique: des passants affolés cherchent désespérément un refuge et courent en tous sens en hurlant. Des corps ensanglantés gisent sur les trottoirs et la chaussée.

Lire l’article complet sur boursorama.com

Share This
371 1 Jun 17, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.