Ce que révèlent les documents Wikileaks sur les présidents français

Voici les principales révélations des documents de la National Security Agency (NSA) américaine, divulgués mardi soir par Wikileaks via Mediapart et Libération, et selon lesquels les trois derniers présidents français ou leurs entourages ont été espionnés:
– Note du 22 mai 2012 : lors d’une discussion avec son Premier ministre de l’époque, Jean-Marc Ayrault, le 18 mai 2012, soit quelques jours après son investiture en tant que président de la République, la NSA rapporte que M. Hollande aurait “accepté la tenue de réunions secrètes à Paris pour discuter de la crise dans la zone euro, et particulièrement des conséquences d’une sortie de la Grèce” de celle-ci.
“Des réunions secrètes vont se tenir à Paris entre les responsables français et des membres du SPD allemand”, alors dans l’opposition à la chancelière Angela Merkel, selon cette note, d’après laquelle M. Ayrault aurait marqué son inquiétude que cette dernière en soit informée.
Enfin, M. Hollande aurait marqué sa déception après son premier entretien avec Mme Merkel, un entretien “purement pour le spectacle” sans “parvenir à rien de substantiel”. Le président français aurait aussi marqué, suite à l’inflexibilité de la chancelière, son inquiétude pour la Grèce et les Grecs.

Lire l’article complet sur la-croix.com

Share This
545 2 Jun 24, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.