Syrie : l’EI exécute 23 Kurdes dans un village près de Kobané

Le groupe Etat islamique (EI) a mené jeudi un deuxième attentat suicide à Kobané, quelques heures après l’entrée des jihadistes dans cette ville kurde syrienne symbolique à la frontière avec la Turquie, rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

L’attentat a été perpétré par un kamikaze qui a fait exploser sa voiture piégée au poste-frontière turc de Mursitpinar, faisant des victimes, d’après l’OSDH, qui ne pouvait dans l’immédiat donner un bilan précis.

« Les combattants de l’EI ont exécuté par balles au moins 23 personnes dans le village kurde de Barekh Boutane, y compris des femmes et des enfants, et des résidents qui avaient pris les armes pour combattre l’EI », a indiqué à l’Agence France Presse Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

« L’EI commet un massacre à Barekh Boutane, tuant une vingtaine de civils », a indiqué de son côté Arin Shekhmos, un militant kurde dans le nord de la Syrie.

Source: fr.timesofisrael.com

Share This
506 7 Jun 25, 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.